Passer au contenu

Historique

Avant 1970

  • Le transport en commun est assuré par le secteur privé.

Les années 70

1971

  • Création de la Commission de transport de la Communauté régionale de l'Outaouais (CTCRO).


1972

  • Adoption du symbole et des couleurs qui caractérisent la Société de transport de l'Outaouais (STO).
  • Acquisition des actions des 3 compagnies de transport en commun opérant sur le territoire, soit le Transport urbain de Hull, le Transport Hull métropolitain et le Transport d'écoliers du nord de l'Outaouais.

1973

  • Mise en vigueur de l'entente sur le transport interprovincial assurant l'interchangeabilité des correspondances entre la STO et OC Transpo.

1974

  • Inauguration de la première voie réservée aux autobus au Québec située sur le boulevard Gréber.

1977

  • Inauguration du centre administratif de la STO au 111, rue Jean-Proulx.
  • Création du Service des renseignements.

Les années 80

1980

  • Lancement du laissez-passer mensuel de carton Passe-Partout.

1981

  • La Commission confie, par contrat, le mandat d'effectuer le transport des personnes handicapées.
  • Abandon du transport scolaire.

1984

  • La Commission est formée de 7 membres, le président de la Communauté régionale de l'Outaouais (C.R.O.) et un représentant pour chacune des 6 municipalités desservies.
  • Mme Constance Provost devient présidente de la CTCRO.

1985

  • Développement et implantation du système Sagepas (Système automatisé pour la gestion du parc autobus).

1986

  • Lancement du système Infobus qui permet aux usagers d'obtenir par téléphone l'heure précise d'arrivée des 2 prochains autobus à un arrêt donné.

1987

  • Abolition de l'utilisation de l'argent de papier et des pièces d'un cent comme mode de paiement.

Les années 90

1991

  • Entrée en vigueur du projet de loi 110 accordant une plus grande autonomie à la Société et modifiant le nom pour celui de Société de transport de l'Outaouais et adoption de la nouvelle signature STO.
  • Aménagement de voies réservées aux autobus, covoiturage et aux taxis sur le boulevard Maisonneuve à Hull.

1994

  • Réalisation du terminus et du stationnement incitatif Jean-René-Monette à Gatineau.
  •  Dépôt du Plan intégré des réseaux routier et de transport en commun.

1995

  • Lancement du premier Guide de l'usager qui regroupe les horaires de tous les parcours d'autobus.
  • M. Georges O. Gratton, devient directeur général en remplacement de M. Antoine Grégoire.
  • M. Jacques Lareau, maire de Buckingham, remplace Mme Constance Provost à titre de président du conseil d'administration.
  • Inauguration des voies réservées interprovinciales sur le pont du Portage.

1996

  • La STO fête ses 25 ans.
  • Construction de la voie réservée sur les boulevards Gréber-Fournier.
  • Mise sur pied de la ligne 21, la ligne Casino pour desservir le Casino de Hull et le Musée canadien des civilisations.

1997

  • Inauguration du Parc-o-bus Rivermead à Aylmer et du Parc-o-bus de l'Encan à Masson-Angers.

1998

  • La STO est nommée Réseau de transport en commun de l'année au pays lors du congrès annuel de l'Association canadienne de transport urbain (ACTU).
  • Implantation progressive de la carte à puce auprès de groupes témoins.

1999

  • Désignation de M. Claude Bonhomme, conseiller municipal à la ville de Hull, à titre de président du conseil d'administration de la STO remplaçant M. Jacques Lareau.
  • La STO est nommée Transporteur officiel des Jeux de la Francophonie de 2001.
  • La STO met en place un important service de navettes le soir du 31 décembre à l'occasion du spectacle Harmonie 2000 présenté au Casino de Hull et des festivités sur la colline du Parlement. La STO transporte près de 20 000 personnes lors de cette soirée.

Les années 2000

2000

  • Transport Québec décerne à la STO le prix Orange qui souligne l'excellence des services offerts.

2001

  • Aménagement de la troisième section du Parc-o-bus Rivermead à Aylmer.
  • Dévoilement des conclusions de la mise à jour de l'Étude de faisabilité d'un système de transport rapide régional et interprovincial.
  • Création d'un nouveau titre de transport journalier destiné à la clientèle touristique et occasionnelle : La Passe-temps.
  • La STO coordonne la logistique du transport et assure les déplacements du public, des quelque 5 000 participants, chefs de délégation et dignitaires, bénévoles et représentants des médias à l'occasion des Jeux de la Francophonie dans la région de Hull-Ottawa.
  • Le conseil municipal de la nouvelle Ville de Gatineau désigne cinq représentants pour siéger, dès janvier 2002 au conseil d'administration de la Société de transport de l'Outaouais.
  • Monsieur Lawrence Cannon est nommé président de la STO en remplacement de M. Claude Bonhomme.

2002

  • La STO inaugure un nouveau Point de service destiné à la clientèle au centre commercial Les Promenades.
  • Désignation par la Ville de Gatineau d'un représentant des usagers du transport en commun régulier, M. Pierre Benoît et d'un représentant des usagers du transport adapté, M. André Sanche, au conseil d'administration de la STO.
  • La STO expérimente auprès de sa clientèle un autobus hybride électrique.
  • Introduction sur le réseau des premiers autobus à plancher surbaissé.
  • La STO lance le Programme FIDÉLITÉ, un programme de prélèvements bancaires automatiques pour la clientèle régulière du transport en commun.

2003

  • La STO tient une première soirée portes ouvertes sur le Rapibus.
  • Désignation de M. Pierre Philion à titre de vice-président et de Mme Thérèse Cyr au conseil d'administration en remplacement de M. Luc Montreuil.

2004

  • L'Étude de faisabilité détaillée du Rapibus est adoptée par le conseil d'administration de la STO.
  • La STO est la première société de transport en commun au Québec à offrir à ses chauffeurs le programme « Conducteur averti » qui vise l'acquisition de techniques de conduite qui permettent une diminution de la consommation de carburant.
  • Renouvellement du mandat de M. Georges O. Gratton à titre de directeur général de la STO.
  • La STO participe à la première journée internationale « En ville sans ma voiture!» à Gatineau.
  • Installation des premiers panneaux à messages variables InfoPlus permettant de connaître les heures de passages des autobus en temps réel.
  • Création du Comité technique du service à la clientèle qui a pour but de donner une voix aux usagers du transport en commun en Outaouais.
  • Retrait définitif du laissez-passer de carton sur le réseau de la STO.

2005

  • Inauguration du nouveau Parc-o-bus Freeman dans le secteur Hull.
  • Réaménagement du terminus Les Promenades. 
  • La STO est l'hôte du Congrès de l'ACTU qui se déroule pour la première fois à Gatineau.
  • La STO reçoit un prix national pour ses aménagements sur le boulevard Alexandre-Taché.
  • Mme Louise Poirier est nommée présidente de la STO, en novembre, en remplacement de M. Lawrence Cannon.
  • La STO met sur pied le Club Sélect afin de souligner la conduite exemplaire de chauffeurs en matière de sécurité routière.

2006

  • Entrée en fonction de la nouvelle directrice générale de la STO, Mme Marie-Josée Bédard en remplacement de M. Georges O. Gratton.
  • Inauguration du nouveau Parc-o-bus de l'Hippodrome Aylmer.
  • Inauguration du nouveau Parc-o-bus St-Dominique situé dans le secteur Hull.
  • Lancement du Forfait Cam-Puce UQO sous forme de projet pilote auprès des étudiants inscrits à temps plein à l'Université du Québec en Outaouais.

2007

  • La STO lance un projet pilote de services accessibles pour les personnes à mobilité réduite.
  • Le projet Rapibus obtient l'appui financier du gouvernement du Québec et de la Ville de Gatineau.
  • La STO lance une LIGNE VERTE dans le cadre du Programme de démonstration en transport urbain (PDTU).
  • La STO se dote des 2 premiers autobus hybrides diesels électriques au Québec.

2008

  • La STO remporte le prix « Réalisation exceptionnelle » de l'Association de transport urbain du Québec (ATUQ) pour son Guide de l'usager.
  • La STO octroie le mandat de gestion du projet Rapibus à la firme Pomerleau inc.
  • M. Patrice Martin est nommé à la présidence de la STO en remplacement de Mme Louise Poirier.
  • Nomination de M. Michel Brissette au poste de directeur général de la STO en remplacement de Mme Marie-Josée Bédard.
  • Nomination de Mme Line Thiffeault au poste de directrice générale adjointe de la STO en remplacement de M. Michel Brisette.

2009

  • Les Sociétés de transport de Montréal et de l'Outaouais (STM et STO) dévoilent les résultats prometteurs du Programme de démonstration en transport urbain (PDTU).
  • Le gouvernement du Québec confirme la réalisation intégrale du Rapibus.
  • La STO procède à la pelletée de terre symbolique annonçant le début des travaux de construction du Rapibus.
  • La STO se dote d'autobus munis d'une rampe d'accès pouvant accueillir des personnes en fauteuil roulant sur le réseau régulier.

2010

  • La STO dévoile son tout nouveau site Internet consacré exclusivement au Rapibus.
  • Entrée en vigueur du Tarif famille : des déplacements à peu de frais pour les familles.
  • La STO est le transporteur officiel de la 45ième Finale des Jeux du Québec 2010.
  • Pour des déplacements sur mesure : la STO lance le Plani-Bus.
  • Lancement de la Zap un nouvel abonnement mensuel destiné aux jeunes de 12 à 16 ans.
  • Bonification de l'offre de service pour un réseau encore plus accessible aux personnes à mobilité réduite et aux personnes en fauteuil roulant.

2011

  • La STO tient deux rencontres publiques sur le Rapibus dans le cadre des travaux de construction dans le secteur du parc du Lac-Beauchamp.
  • Consultation publique dans le cadre de l'Étude de faisabilité pour des voies réalisées en site propre pour le transport collectif rapide dans la partie ouest de la ville de Gatineau.
  • Pour ses 40 ans d'existence, la STO ouvre ses portes au public.
  • La STO octroie le contrat d'acquisition et de formatage de la 2e génération de carte à puce.
  • Renouvellement de la convention collective des employées et employés professionnels-les et de bureau.
  • Ouverture du Terminus et Stationnement incitatif des Allumettières.
  • La STO dévoile un autobus maquillé aux couleurs de la Fondation du Cégep de l'Outaouais.
  • L'accessibilité s'inscrit au cœur des pratiques de la STO avec l'adoption du Plan de développement de l'accessibilité au transport en commun.
  • Dépôt de la mise à jour du Plan stratégique 2005-2015.
  • La STO franchit le cap des 20 millions de déplacements sur son réseau.

2012

  • Mise en ligne du nouveau sto.ca : pour répondre aux besoins personnalisés des usagers du transport en commun.
  • La première Politique québécoise du transport collectif de l'ATUQ dévoile un bilan très positif pour la STO.
  • Les grands principes et attributs du futur réseau Rapibus présentés sur le micro site libreauquotidien.sto.ca.
  • La STO offre plus de confort aux usagers avec l'arrivée d'autobus articulés sur différentes lignes du réseau.
  • Une animation 3D du Rapibus plus réel que jamais voit le jour au rapibus.sto.ca.
  • Renouvellement de la convention collective des gestionnaires de premier niveau.
  • La STO innove une fois de plus avec sa nouvelle carte à puce à la fine pointe de la technologie, la MULTI.
  • La STO se distingue sur la scène nationale en recevant des reconnaissances décernées par deux associations de marque en matière de transport collectif.

2013

  • La STO lance deux services de messagerie texte (SMS) et dévoile un nouveau site mobile, le m.sto.ca.
  • Aménagement de plus de 1 000 nouveaux panneaux d'arrêt d'autobus en raison de la nouvelle offre de service liée au Rapibus.
  • Essai d'un autobus régulier entièrement électrique sur les réseaux de la STO et de la STM.
  • La STO dévoile La Porte de quartier : Un nom, un lieu, une identité. Un concept qui relate l'histoire et valorise le patrimoine de la ville de Gatineau.
  • Nouveau partenariat entre la Ville de Gatineau et la STO pour la réalisation de fresques dans le corridor du Rapibus.
  • La STO dévoile sa nouvelle identité visuelle.
  • Entrée en fonction de la nouvelle directrice générale de la STO, Mme Line Thiffeault en remplacement de M. Michel Brissette.
  • La STO procède à la mise en service du Rapibus.
  • M. Maxime Pedneaud-Jobin est nommé à la présidence de la STO en remplacement de M. Patrice Martin.

©

2012 Société de transport de l'Outaouais. Tous droits réservés. Les informations et données qui apparaissent sur ce site ne peuvent être utilisées à des fins commerciales ou lucratives sans autorisation de la STO.