Passer au contenu
Galeries de Hull

Adoption du budget et de la grille tarifaire 2018 de la STO

Publié : 2017-11-30

Le conseil d'administration de la Société de transport de l'Outaouais (STO) a adopté ce soir un budget de 164 millions $ pour l'année 2018. Sur le plan opérationnel, ce budget représente une hausse de 3 % par rapport à l'an dernier.  Avec, entre autres, l'ajout au budget d'un montant de 15,8 millions $ provenant des investissements  annoncés récemment dans le cadre du Fonds pour l'infrastructure de transport en commun (FITC), il s'agit d'une croissance de 11 % par rapport à 2017.

Investissement en services
Une enveloppe de 1,3 million $ sera consacrée aux améliorations de services en 2018. «  La STO témoigne de sa volonté à limiter les dépenses tout en bonifiant le service aux usagers. C'est 300 000 $ de plus que l'an dernier qui seront injectés pour améliorer l'offre », a précisé la présidente de la STO, Myriam Nadeau.

Des efforts seront investis pour poursuivre l'amélioration de l'offre de service dans l'ouest de Gatineau en continuité à la refonte majeure du réseau déjà réalisée dans le secteur Aylmer,  au Plateau et Manoir-des-Trembles. La STO continuera également de bonifier son service sur l'ensemble du réseau en fonction des besoins identifiés à l'intérieur des ressources dont elle dispose.  De plus, avec l'arrivée du train léger, une priorité sera accordée à l'arrimage des services de la STO au centre-ville d'Ottawa. 

Mme Nadeau a rappelé les efforts réalisés par l'organisation depuis les dernières années en matière de révision des dépenses dans un souci d'efficience et de performance accrue. C'est avec cet objectif en tête que pour une deuxième année consécutive, la STO a réussi à limiter à 2,8 millions $ la hausse de sa demande à la Ville de Gatineau, établissant la quote-part municipale à 62,9 millions $ en 2018. « L'engagement de la Ville est incontournable pour offrir  un service aussi essentiel que le transport en commun qui assure la mobilité de la population », a déclaré la présidente de la STO. Quant à l'achalandage, la STO demeure prudente avec une prévision de croissance de 1 % l'an prochain. 

Une hausse tarifaire moyenne basée sur l'IPC moyen
La STO procèdera, au 1er janvier 2018, à une majoration de ses tarifs en fonction de l'Indice des prix à la consommation moyen, soit une hausse moyenne tarifaire à 1,9% similaire à celle de l'an dernier. L'approche tarifaire vise à fidéliser la clientèle actuelle et à favoriser auprès de la clientèle occasionnelle l'utilisation des titres électroniques dont le Porte-monnaie électronique (PME) pour lequel une hausse moindre que sur les billets et le passage en argent comptant sera appliquée.

Les titres électroniques offrent une connaissance beaucoup plus pointue des données d'achalandage permettant d'ajuster l'offre de service en conséquence. Quant aux abonnements annuel ou mensuel, ils seront légèrement majorés selon la catégorie.

Un nouveau tarif social
« La STO continue d'innover », a déclaré la présidente Myriam Nadeau. « Après l'implantation de la billettique, la STO sera la première société de transport en commun du Québec à lancer un projet de tarification sociale, » a-t-elle ajouté. En effet, dès janvier prochain, les personnes en situation de précarité financière pourront se procurer un nouveau titre de transport  offrant un rabais de plus de 30 % disponible sur la carte à puce Multi en abonnement mensuel ou sur le Porte-monnaie électronique (PME). Ce titre sera valide sur le réseau régulier et de transport  adapté. L'admissibilité à ces deux nouveaux titres sera basée sur le revenu familial selon le seuil de faible revenu tel que défini par le gouvernement du Canada. Le rabais sera équivalent à celui consenti aux étudiants selon la grille tarifaire de 2018, soit  64 $ pour un abonnement mensuel ou 2,60 $ sur le PME. 

Transport adapté
Au chapitre du transport adapté, la STO projette une augmentation de l'achalandage de 2 %, soit 300 000 déplacements pour l'année qui vient. Le budget consacré au transport adapté en 2018 est de 7,8 millions $, soit une hausse de 2 % par rapport au budget actuel.

Programme triennal d'immobilisations
Le Programme triennal d'immobilisations (PTI) 2018-2019-2020 de la STO a aussi été approuvé lors de l'assemblée du conseil. Parmi les projets au PTI, la STO procédera en 2018 à l'acquisition de 27 bus hybrides diesel-électrique réguliers (40 pieds). La STO devancera également à l'an prochain l'achat initialement prévu en 2019, de 9 autres bus hybrides réguliers pour un total, d'ici la fin 2020, de 57 nouveaux bus hybrides réguliers.

Parmi les autres projets au PTI pour l'année 2018, la STO souhaite poursuivre les études pour le prolongement du Rapibus vers l'est et pour le projet de transport collectif structurant pour  l'ouest de la Ville. Le réaménagement des voies de desserte aux abords des Terrasses Chaudières pour une plus grande sécurité et efficacité, l'acquisition de systèmes de transport intelligents (compteurs électroniques de passagers, panneaux à messages variables  et système de priorité aux feux de circulation) et la mise à niveau de systèmes informatiques dont la gestion de la maintenance assistée par ordinateur figurent au nombre des projets à l'agenda. Le PTI représente un investissement de 158,5 millions $ dont 120,2 millions $ sont versés en subventions.

Le budget de la STO sera déposé à la Ville de Gatineau pour approbation le 18 décembre prochain. On peut consulter la grille tarifaire 2018 et un résumé sommaire du budget au sto.ca.

- 30 -

Budget

Grille tarifaire

©

2012 Société de transport de l'Outaouais. Tous droits réservés. Les informations et données qui apparaissent sur ce site ne peuvent être utilisées à des fins commerciales ou lucratives sans autorisation de la STO.